Un bon vieux livre qui sent le grenier…

Lors de la remise des bulletins de mon fils, la PDM élagait des livres pour un prix plus que symbolique. Il y avait toute une collection d’Agatha Christie, à cause d’un manque cruel de monaie dans mes poches je n’en ai acheté qu’un : Pension Vanilos.

Je suis impatient de commencer la lecture de ce livre, à part le « meurtre de l’Orient Express » que j’ai lu durant mes jeunes années, je n’ai jamais lu Agatha Christie. J’ai lu tous les Sherlock Holmes plus d’autres œuvres de Sir Conan Doyle et j’ai toujours eu peur d’étre déçus par Agatha Christie.

Pension Vanilos me fera peut-étre découvrir un auteur que je vais adorer.

Petit détail amusant : depuis un certain temps je lit des eBooks sur mon iPad, c’est très pratique mais froids, sans réel contacte avec le livre (étrange non ?). Pourtant le but est d’avoir des émotions avec une histoire que nous lisons. Peut-être y a t’il un lien affectif avec l’objet, quand je lis un livre j’aime avoir le nez plongé dedans (au sens littéraire), j’ai le sentiment d’être dedans, mais pas avec un iPad. Sans vouloir lancer un débat de psychologie de comptoir sur les différences inter-génerationel,  il est possible que nos enfants aient le même lien affectif avec un iPad plutôt qu’un livre…

Pension Vanilos fut imprimé en 1956, le papier est de couleur « tabacafé » et dégage un lourd fumet de vieux grenier, semblable à mes souvenirs d’enfant quand je dormait dans la chambre qui était dans le grenier à la ferme de mes grands-parents. Un parfum mélangé de l’odeur du bois, de la tapisserie, du manque de chauffage et de l’umidité. J’adorait cette chambre, le lit aux multiples matelas, les draps fraits et épais, l’écrasant édredon et le chant du vent entre les tuiles du toit. Sans parler de tous les bruits que peut avoir une vieille maison du nord de la France.

Bref !

Un bon vieux livre du grenier est bien plus qu’une histoire à lire, c’est un coffre qui garde pour nous nos souvenirs et nos émotions pour mieux nous les rendre quand on s’y attends le moins.

Xavier H. Lamouche

Image

Publicités

Une réflexion sur “Un bon vieux livre qui sent le grenier…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s